Les déchets verts - SMICTOM DE L'OUEST-AUDOIS - La collecte de vos déchets

Aller au contenu
Les Déchets Verts de notre territoire
 
Chaque année, c’est environ 4 000 tonnes de déchets verts qui sont produites sur le territoire du Smictom de l’Ouest Audois.
Ces déchets sont récupérés par le COVALDEM11 pour être transférés de nos huit Espaces Ecologiques vers le centre de transfert de Fendeille, puis réacheminés sur Alzonne pour être traités. Tout cela représente un impact environnemental non négligeable ainsi qu’un cout financier (104€/tonne).
Après une étude approfondie, le Smictom de l’Ouest Audois travaille conjointement avec la Chambre d’Agriculture de l’Aude, la ville de Castelnaudary, ainsi que le Groupement de Développement Agricole sur la possibilité d’une diminution significative, plus vertueuse, économiquement plus intéressante, et permettant de répondre au Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets (PRGPD) sur la gestion des déchets verts en circuit court ;
LE COMPOSTAGE AUX CHAMPS :
 
UN ATOUT ENVIRONNEMENTAL, AGRONOMIQUE ET ECONOMIQUE :
Les déchets verts sont des sources de matière organique, composante essentielle de la fertilité des sols. Ils contribuent donc à leur préservation et à la pérennité de la production alimentaire locale.

Suivi du processus
 
· Des prises de températures seront effectuées hebdomadairement,
· Des prélèvements de broyats seront effectués par la Chambre d’Agriculture pour être analysés,
· Des prélèvements de sols avant et après épandage seront effectués par la Chambre d’Agriculture pour être analysé,
 
 Collecte des déchets verts :
 
Les déchets verts issus des diverses coupes des administrés sont récoltés, soit par la ville de Castelnaudary avec les bennes mises à disposition des habitants à travers toute la ville, soit par les communes alentours de la ville qui amènent leurs déchets verts collectés, soit par des particuliers qui se rendent directement sur notre Espace Ecologique de Castelnaudary.
 
Deux sites sont actuellement disponibles, le premier est une parcelle appartenant à la Ville de Castelnaudary, le second étant sur la parcelle de l’Espace Ecologique de Castelnaudary appartenant au Smictom de l’Ouest Audois.
 
Broyage des déchets verts :
 
Lorsque la collecte des déchets verts atteint environ 300 tonnes (correspondant à un lot) notre prestataire effectue un premier broyage de 0-250mm, puis effectue la livraison de ce broyat jusqu’au lieu de mise en andain.
 
Les parcelles agricoles qui accueillent ce broyat sont choisies par le Comité du Développement Agricole, et doivent se trouver sur un rayon de 10 kilomètres autour du lieu de collecte.
 
Dépôt de broyat en bout de champs :
 
Dès que le broyage a eu lieu, celui-ci est déposé en bout de champs en andain. Ce dernier est formé sur une longueur 250 mètres, 2 mètres de hauteur et 4 mètres de large.
 
Retournement de l’Andain :
 
Trois mois après la mise en andain, un premier retournement de l’andain est effectué afin de déplacer les matières de la surface vers le milieu de l’andain. Cette façon de procéder augmente les chances que toutes les matières comprises dans l’andain soient exposées à des températures suffisamment élevées pour détruire les agents pathogènes et les graines adventices. Après le retournement, la température de l’andain augmente par suite de l’oxygénation qui stimule l’activité microbienne. Cela permet également de diffuser l’humidité sur la totalité du broyat. La température s’élèvera rapidement dans les heures qui suivent le retournement pour ensuite s’abaisser lentement. Les niveaux d’oxygène augmenteront immédiatement après le retournement puis diminueront pour se stabiliser.
Un second retournement sera effectué avant le 2ème broyage.
 
Broyage de l’andain aux champs :
 
Afin d’avoir un compost plus fin de 0-40 mm est effectué.
 
Epandage du compost :
 
Le compost obtenu est épandu par notre prestataire.
 
L’ATOUT ENVIRONNEMENTAL :
 
Plus de camions qui transportent ces déchets verts d’un bout à l’autre de notre territoire.
Les déchets verts sont mis en andain sur un rayon de 10 kilomètres autour du lieu de collecte.
Les trois premiers lots de broyats ont été déposés sur les terres agricoles des agriculteurs acceptant cette expérience et se trouvant sur le rayon kilométrique ;
 
1.       Mr et Mme BARDIES à Mireval,
 
2.       Mr RAYNIER à Saint Martin Lalande,
 
3.       Mr BELMAS à Labastide d’Anjou.
 
L’ATOUT AGRONOMIQUE :
 
La matière organique issue des déchets verts broyés, compostés puis épandues dans les champs contribue à préserver les sols de l’érosion en favorisant le développement des végétaux. Dans les sols cultivés, la spécialisation des productions ainsi que la séparation des cultures et de l’élevage ont induit en France, ainsi qu’en Europe, un renouvellement insuffisant de matières organique au sol. Il s’avère donc nécessaire de compenser ces pertes par des apports de matières organiques afin de préserver la fertilité des sols.
 
Le compost des déchets verts permet également de redonner une structure des terres agricoles et une capacité de rétention d’eau à des sols très pauvres en matières organiques.
 
L’ATOUT ECONOMIQUE :
 
Le coût de traitement de nos déchets verts est pour l’année 2024 facturé par le COVALDEM11 (Syndicat Départemental de traitement des déchets ménagers) au prix de 112,00 euros la tonne.
 
Le cheminement de cette expérimentation ; Broyage, apport en andain, retournement d’andain, re-broyage, épandage aux champs nous revient à 35,00 €uros la tonne.
Un doute, une question ?
 
Contact :
   
Suivez aussi l'actualité sur Facebook                                           
 
 
 
 
 
Retourner au contenu