Définition et type de déchets - SMICTOM DE L'OUEST-AUDOIS - La collecte de vos déchets

La collecte de vos déchets

Aller au contenu

Menu principal :

Déchets
Définition et type de déchets
Que sont les déchets ménagers ?

Ce sont les déchets issus de l'activité domestique quotidienne des ménages.  A cela s'ajoute les déchets issus des activités économiques collectés dans les mêmes conditions, appelés déchets assimilés.
  
Il s’agit notamment de ceux collectés :
  • dans la collecte traditionnelle des ordures ménagères résiduelles (O.M.R.),
  • dans les collectes sélectives de recyclables,
  • par les déchèteries,
  • dans les collectes d’encombrants et
  • dans les collectes de déchets verts.

La moyenne produite en France est de 1kg/habitant/jour.
Pourquoi séparer les déchets en différentes catégories ?
Nous générons en permanence une multitude et une grande diversité d'objets, de résidus auxquels s'applique la définition « déchets ménagers ».
On classe alors tous ces déchets par catégorie en fonction de leur nature, de leur provenance ou encore de leur caractère plus ou moins toxique; et tous ne peuvent pas être traités non plus de la même manière, différents types d’installations de traitement d’ordures ménagères doivent alors être utilisés.
Sur le SMICTOM de l’Ouest Audois, grâce à cette séparation opérée à la source (c.a.d. avant les collectes) par les habitants, nous pouvons ainsi recycler, composter et réduire les quantités de déchets enfouies.
Ordures Ménagères
résiduelles

Papiers et emballages
ménagers recyclables

Emballages
en Verres

Déchets d'équipements
électriques et électroniques

Benne - Eco mobilier

Déchets végétaux

Encombrants
Lampes usagées


ORDURES MÉNAGÈRES RÉSIDUELLES


Les ordures ménagères résiduelles (O.M.R.) désignent les déchets qui restent après les collectes sélectives.

Cette fraction de déchets est parfois appelée poubelle grise.

Ces ordures ménagères résiduelles (O.M.R.) ne doivent pas comporter :
  • de déchets dangereux ou d'emballages ayant contenu un déchet dangereux. Ils sont identifiés par un pictogramme de danger (losange aux contours rouge) ;
  • de déchets recyclables acceptés dans les collectes sélectives ;
  • de déchets acceptés en déchèterie tels que encombrants, gravats, végétaux, équipements électriques ou électroniques, équipements d'ameublements, piles, batteries, huiles moteurs, etc.

PAPIERS ET EMBALLAGES MENAGERS RECYCLABLES


Les papiers et emballages ménagers recyclables sont réunis dans une seule catégorie.

En effet, ils sont collectés en mélange et sont séparés ensuite, dans un centre de tri.

On parle aussi d'emballages légers car on exclut les emballages en verre, qui doivent être collectés impérativement à part : sinon le verre se brise et s'infiltre au milieu de tous les autres emballages et rend leur tri impossible.

La catégorie " papiers et emballages ménagers recyclables " comprend :

- Les papiers : non souillés !



- Les emballages légers :
Les emballages recyclables légers (car sans le verre) à ce jour sont :


Les emballages en métal et en aluminium
les bouteilles et flacons en plastiques
Les emballages en cartons
Les briques alimentaires

EMBALLAGES EN VERRES

Les emballages en verre sont à séparer des autres emballages recyclables dès la collecte.
En effet, s'il était mélangé, il se biserait et s'infiltrerait dans tous les autres emballages et rendrait leur tri impossible.

La catégorie " emballes en verre " comprend :  Les bouteilles, pots et bocaux en verre !



Attention : cela ne concerne pas les verres autres que ceux d'emballages, comme par exemple vaisselle, ampoules, vitres, etc.
Car ils ont souvent subi un traitement particulier et ne fondent pas à la même température. Ils créeraient alors des impuretés dans le verre fondu et le rendrait impropre au recyclage.

Pourquoi recycler le verre ?

Recycler le verre est l'un des gestes écologiques les plus simples et efficaces que l'on puisse faire. En effet, le verre met 3 ou 4 millénaires à se décomposer dans la nature et créer du verre " neuf " à partir de verre recyclé consomme beaucoup moins d'énergie : une tonne de verre recyclé permet d'économiser une demie-tonne de CO2
Le verre est recyclable à 100 % et à l'infini, il est inerte et préserve le goût originel des produits qu'il contient.

Le circuit du verre : destination Albi






DECHETS D'EQUIPEMENTS ELECTRIQUES ET ELECTRONIQUES (D.3E.)

Un D.3E. est le déchet d'un équipement fonctionnant grâce à des courants électriques (ou des champs électromagnétiques), c'est-à-dire tous les équipements fonctionnant avec une prise électrique, une pile ou un accumulateur (rechargeable).

Depuis le 15 novembre 2006, ces D.3E.doivent être collectés puis recyclés via des filières spécifiques.

L'enjeu est clair : réduire la quantité de D.3E.(14kg par an et par habitant) dont le taux de croissance annuel (environ 4%) est supérieur à celui des autres déchets ménagers.

Ils ne doivent pas rentrer dans la collecte traditionnelle des ordures ménagères résiduelles.

Que faire d’un appareil usagé ?
De plus ,pour tout achat d'un nouvel appareil, vous pouvez désormais laisser l'ancien au magasin. Cela rentre dans le cadre de l'éco-participation que vous payez lors de l'achat du nouvel équipement.
Quels appareils sont concernés ?

Même ne panne les appareils doivent être déposés propre, bien vidé de leur contenu et dans le meilleur état possible.
ENCOMBRANTS

Les déchets sont considérés comme des encombrants de par leur taille, leur poids et leur nature :

  • Le mobilier : étagère, table, chaise, canapé, fauteuil, lit, matelas, commode, parasol, mobilier de jardin, sommier…
  • Le matériel sanitaire :  baignoire, lavabo, bidet...
  • Autres objets : jouet, vélo, poussette, table à repasser…

Ils ne doivent pas rentrer dans la collecte traditionnelle des ordures ménagères résiduelles.

Pour vous en débarrassez, il existe plusieurs solutions :
  • Don à une association,
  • Apport en Déchèterie,
- Renseignez-vous auprès de votre commune. Il existe peut-être une journée de ramassage des encombrants.


De plus, pour les encombrants qui font partie du mobilier,

- Pour tout achat d'un nouvel équipement d'ameublement, le distributeur peut vous reprendre l'ancien au magasin ou lors de la livraison.
N'hésitez pas à vous renseigner sur les conditions auprès du distributeur, cela rentre dans le cadre de l'éco-participation que vous payez lors de l'achat du nouvel équipement.

- Et certaines déchèteries sont équipées d'une benne spécifique pour la récupération des déchets d'ameublement appelée " benne Eco-Mobilier ".

BENNE ECO-MOBILIER

La catégorie « déchets d’éléments d’ameublements (D.E.A.) » correspond au mobilier hors d’usage.
1,3 millions de meubles usagers sont mis au rebus chaque année.
Objectif : recycler 45 %du mobilier usagé et valoriser 80 %.
Aussi, une benne dédiée au mobilier hors d’usage est désormais disponible dans votre déchèterie à Castelnaudary.
 ►La benne est :
  • Remplie par l’usager en fonction du type de produit (les meubles) et non par le matériau (bois, métaux, mousses) ou la taille ;
  • Collectée et enlevée par le prestataire d’Éco-mobilier.
  • Eco-mobilier est un éco-organisme à but non lucratif, agrée par l’Etat, fondé en décembre 2011 par 24 fabricants et distributeurs de meubles français.
  • Il organise la filière de collecte et de valorisation du mobilier usagé par la réutilisation, le recyclage ou encore la valorisation énergétique.

TOUS les meubles sont concernés :
  • Quel que soit le type : sièges, matelas, literie, table, bureau, armoire, meubles de cuisine, de salles de bain…
  • Quel que soit le matériau : bois, panneaux, rembourrés, métalliques, plastiques…
  • Quelle que soit l’origine : La maison, le jardin, le garage…
  • Quel que soit l’état : entiers, démontés, en état d’usage ou non…
  • Ne sont pas concernés : les éléments de décoration (ex. miroir), revêtements (ex. parquets), éviers, tous les équipements électriques et électroniques.
 
A noter que l’usager, paye une éco-participation lors de l’achat d’un produit d’ameublement.
Cette éco-participation est utilisée par Eco-Mobilier pour développer, organiser et financer la filière.



 
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
 



 



DECHETS VEGETAUX

Il s'agit des déchets végétaux provenant de l'entretien des jardins : branchages, tailles de haies, tontes de pelouses, feuilles mortes, etc...


Sachez que la terre ou les grosses souches d'arbre ne rentrent pas dans cette catégorie. Car ces déchets ne peuvent pas être composter.

Renseigner-vous, la terre peut intéresser quelqu'un près de chez vous comme complément de jardin ou remblais selon sa qualité. A défaut, elle sera à apporter en déchèterie dans la benne à gravats.
Quant auxgrosses souches d'arbres, elles seront à déposer en déchèterie dans la benne à bois.

Les déchets végétaux ne doivent pas rentrer dans la collecte traditionnelle des ordures ménagères résiduelles.

Pour les évacuer, il existe plusieurs solutions :
  • Broyer et composter vous-même à domicile*,
  • Apporteren déchèterie.

* En effet, même si l'on n'est pas équipé d'un broyeur, beaucoup de petits déchets végétaux peuvent être broyés sous la tondeuse. Vous pouvez ainsi les inclure dans votre composteur avec vos déchets de cuisine, et créer ainsi le mélange nécessaire à un bon compostage. Et vous réduisez ainsi vos trajets vers la déchèterie !


Les déchets végétaux sont une ressource à part entière !

Il est vraiment dommage d'acheter à des prix de plus en plus élevés des produits chimiques, dangereux pour la santé et l'environnement, pour stimuler la croissance des plantes et la débarrasser de ses ravageurs, alors que la nature a tout prévu, gratuitement !

Et les déchets végétaux ne sont pas uniquement valorisables en compost. Ils peuvent être aussi utilisés en paillage pour la prévention des mauvaises herbes dans les massifs, et protègent du même coup les plantes au pied desquelles ils se trouvent.

LAMPES USAGEES

Les lampes qui se recyclent ont des formes très variables, mais elles portent toutes le symbole « poubelle barrée », signifiant qu’elles ne doivent pas être jetées avec les ordures ménagères, ni dans le conteneur à verre.

Que deviennent vos lampes usagées ?

Les lampes sont prises en charge par Récylum, l’éco-organisme à but non lucratif qui organise la collecte et le recyclage des lampes usagées en France. La collecte et le recyclage des lampes sont intégralement financés par l’éco-contribution que chacun paye en achetant une lampe neuve.
Les lampes se recyclent à plus de 90% de leur poids. Pour en savoir plus sur le recyclage des lampes, cliquez ici

Le saviez-vous ?

  • 90% des français savent que les lampes se recyclent.
  • 66% déclarent recycler leurs lampes


Déposez vos lampes en déchèterie :

Ou rapportez vos lampes en magasin : tout magasin qui vend des lampes a l’obligation de reprendre les lampes usagées de ses clients (commerce de proximité, grande surface, magasin de bricolage, etc.).


Les lampes se recyclent à plus de 90% leur poids
Cliquez pour agrandir l'image
SMICTOM DE L'OUEST AUDOIS
Route de Castelnaudary - RD6 "Le Gravier"
11400 FENDEILLE
Tel : 04 68 94 18 63
Courriel : secretariat@smictom-ouestaudois.fr
Retourner au contenu | Retourner au menu